Piers Faccini et Stingo Music Club à Sortie Ouest

Vendredi 28 septembre – 20H30 – Domaine départemental de Bayssan, Eglise St Félix

Plusieurs éléments émanant de l’univers de Piers Faccini entrent en résonance avec le Stingo Music Club et ont stimulé l’envie d’une rencontre musicale : son origine anglaise, la perméabilité des mondes musicaux traversant ses compositions, la fluidité de sa musique, construite et portée par une voix claire…
Coutumiers des passerelles et savants mélanges rappelant l’appétence de l’Angleterre baroque pour la synthèse de plusieurs styles ayant forgé des identités artistiques fortes et personnelles comme Dowland et Purcell, le Stingo Music Club entend aujourd’hui donner le jour à une collaboration avec Piers, artiste inclassable empruntant mille et un chemins.

Renseignements et réservations au 04 67 28 37 32

Retrouvez à la MaM les CD de Piers Faccini

Publicités

La fanfare de cavalerie de la Garde républicaine à Balaruc-les-Bains

Samedi 22 septembre à 21H et dimanche 23 à 16H

La fanfare de cavalerie de la Garde Républicaine fait revivre le panache et le souvenir des prestigieux régiments de l’armée française. Son répertoire comporte de très nombreuses marches régimentaires et bien sûr, différentes marches de la Garde, composées par les trompettes-major. Par le pittoresque de son uniforme traditionnel, la somptuosité des flammes de trompettes et des tabliers des timbales, le brillant de ses cuivres éclatants, la fanfare de cavalerie demeure une formation très sollicitée tant en France qu’à l’étranger.

Dans le cadre des célébrations du Centenaire de la 1ère guerre mondiale.

Showcase : Aqui Ô Mboa à la MaM

Samedi 22 septembre – 16H – Pôle Musique

Aqui Ô Mboa, c’est la rencontre de deux personnes attachées à leurs cultures originelles : « Aqui » de l’occitan « ici » et « Ô Mboa » de Douala « à la maison ». Aqui Ô Mboa, ce sont les rythmes des percussions du wouri, la langue Douala et des chants occitans connus qui ont traversé les siècles. Aqui Ô Mboa, deux façons de faire du chant et de la musique, avec en commun un attrait pour l’intuition, l’écoute, l’énergie et le plaisir de se nourrir d’autres cultures et pratiques musicales.

Accès libre

Leur CD est à la MaM

 

 

 

La Grande Chorale de l’Université de Hambourg

Mercredi 19 Septembre 2018 – 18H – Eglise paroissiale de Saint Chinian & Jeudi 20 Septembre 2018 – 18H -à l’Eglise de Mons-la-Trivalle

Les 60 interprètes de la Grande Chorale de l’Université de Hambourg seront placés sous la direction de Thomas Posth.

Au programme des œuvres de Schütz, Lauridsen, Mendelssohn, Hammerschmidt, Asander, Reger, Gallus, Pärt et Gjeilo.

Participation libre.

 

Partir en… Cavale à la médiathèque du Grand Narbonne

Vendredi 21 septembre – La Médiathèque, Esplanade André Malraux – 1, bd Frédéric Mistral – Narbonne

Cavale est un ensemble musical né en 2011 à Perpignan sous la houlette de Prêle Abelanet. Cinq musiciens apportent leur sensibilité à des compositions originales. Leur musique s’adresse à l’imaginaire, en passant par des émotions graves et joyeuses, douces et amères, humoristiques, rêveuses, poétiques. Trois albums jalonnent ce parcours. « Cavale est comme un train en marche dans lequel l’auditeur est pris, la musique devient le paysage qui défile et procure le sentiment d’être en partance pour ailleurs ».

Alexis Lenoir (Sax ténor), Arne Wernink (trompette), Pierre Baradel (batterie), Olivier Chevoppe (contrebasse) et Prêle Abelanet (compositions, accordéon)

En présence du peintre Bruno Foglia pour une improvisation picturale lors du concert.

Entrée libre. Rens. 04 68 43 40 40.

 

Concert du Duo Plume à la Villa Antonine

Dimanche 16 septembre- 15H30 et 16H30 – 74 rue Jean Valette, Béziers

Concert en duo avec Mélanie Steiner à la flûte traversière et Marion Picot au violoncelle dans la résidence du célèbre sculpteur biterrois Antonin Injalbert.
Mélanie Steiner et Marion Picot forment un duo sensible à l’interprétation des musiques aussi bien anciennes que contemporaines. A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, ce programme, construit autour du célèbre compositeur Jean-Sébastien Bach, réunit ces deux époques et mêle la sonorité légère et chaude de la flûte traversière à la voix humaine du violoncelle.