Showcase « La Pikante » à la MaM

Sahttp://www.mediatheque-beziers-agglo.org/AgendaCulturel/ViewDocument.ashx?INSTANCE=EXPLOITATION&ID=3969&ext=.jpgmedi 17 février 2018- 16H – Médiathèque André Malraux de Béziers au Pôle Musique

Entrez dans l’univers de la cumbia avec La Pikante, un trio qui nous vient du pays Saint Ponais. En s’inspirant de la cumbia chicha amazonienne, à la sonorité typiquement psychédélique, les trois musiciens arrangent et accordent leurs influences éclectiques : des airs d’afro beat sur les peaux, des réminiscences de tango dans la voix, des guitares aux riffs affûtés. Une musique épicée, fraîche, vivifiante…

Avec David Vera (guitare et voix), Rafael Méndez (basse et voix), Laurent Besson (percussion).

Ouvert à tous

Leur CD est à la MaM 

 

Publicités

Showcase Castanha et Vinovel

SaShowcase-|-Castanha-et-Vinovelmedi 27 janvier à 16H, Médiathèque André Malraux, Béziers

Depuis 2007, le duo biterrois Castanha et Vinovel (prononcer Castagne et Binoubel) revisite les musiques et chansons traditionnelles occitanes. Avec 60 dates par an, allant de la grande Occitanie au Nord de la France avec des incursions en Italie, en Espagne, en Hollande, en Belgique…, Castanha et Vinovel transportent dans leur musique toutes les saveurs du Languedoc et de la langue occitane. Ils viennent présenter leur 3ème album qui marque leur 10ème anniversaire.

Pôle Musique, entrée libre

Leurs CD à la MaM c’est ici et


Du tango à Servian

Vendredi 8 décembre – 19H – La Parenthèse

« Corrientes », c’est une des avenues les plus longues et dynamique de Buenos Aires, une « rue qui ne dort pas », dont se sont inspirés de nombreux tangos.
« Corrientes » (« courant » en français), c’est aussi un groupe de tango montpelliérain, composé de quatre musiciens aux parcours multiples, qui ont en commun l’ouverture aux différentes cultures et la passion des musiques sud-américaines et du tango. Ensemble, ils jouent un tango ancré dans la tradition, un tango qui se danse, mais également un tango moderne, libre, ouvert aux couleurs de l’instant…

Entrée libre

Concert organisé par le Conservatoire Béziers Méditerranée

Lo Grand Balèti Del Calmèl

Samedi 25 Novembre – Zinga Zanga, Traverse de Colombiers – Béziers

Une 7e édition pour ce balèti, proposée par Lo Camèl de Fuòc.

– 14H Stage de danses Aragonaises

21HPasatrès (Aragon) : Un duo formé de Jonás Gimeno et Diego Escolano qui feront vibrer les parterres avec les danses de jotas, ball pla, villanos, boleros… Un maestro di baile initiera les amateurs de danse.

– 22H30 Castanha é Vinovèl : Si on connaît les noms de Jean-Brice Vietri à la vielle à roue et Alain Beurrier à l’accordéon dans d’autres formations musicales très appréciées, cette édition du Grand Balèti del Camèl marquera un anniversaire, celui de leurs dix ans de balèti avec Castanha é Vinovèl, 10 ans à sillonner routes et chemins pour faire revivre cette tradition du bal populaire…

 

 

 

Entrée libre

Un Showcase du Duo Micha à la MaM

Samedi 18 novembre – 16H – Pôle Musique de la Médiathèque d’Agglo André Malraux

Le Duo Micha est composé de François Michaelef au violon et d’Eric Imbert à la guitare, deux musiciens de grande expérience, qui vous feront voyager avec virtuosité parmi les musiques de l’Europe de l’Est, de la Russie à la Turquie.

Clin d’oeil au groupe Aqui Ô Mboa

Aqui Ô Mboa («Aqui» de l’occitan «ici» et «Ô Mboa» du Douala «à la maison»), c’est la rencontre de deux chanteurs attachées à leurs cultures originelles, Charles Dimémé et Louis Bernard Coupiac pour un improbable duo ocitano africain.
Aqui Ô Mboa, c’est deux façons de faire du chant et de la musique, avec en commun un attrait pour l’intuition, l’écoute, l’énergie et le plaisir de se nourrir des autres cultures et pratiques musicales. Les créations émergent de cette imbrication originale.
Aqui Ô Mboa, c’est les rythmes des percussions du wouri, la langue Douala et des chants traditionnels occitans ayant traversé les siècles.

Bientôt leur nouveau CD dans nos bacs.

« Cinc » Le dernier Du Bartas est arrivé !

Qui ne connaît pas – encore – le groupe Du Bartàs : Titouan Billon, Jocelyn Papon, Clément Chauvet, Laurent Cavalié et Abdel Bousbiba?
https://i1.wp.com/www.journalventilo.fr/wp-content/uploads/2016/05/Du-Bartas.jpgDu Bartàs n’est pas un groupe «trad», son travail vocal est polyphonique, alors que la musique occitane ne l’est pas.
« Du Bartàs chante en occitan et en arabe les traces anciennes ou récentes laissées par l’histoire au creux de leur Languedoc méditerranéen et métissé, largement inspiré des sons de la Méditerranée ».
Ils nous livrent leur cinquième opus intitulé Cinc : « Au travers des chansons narrant les vies de «gueules» du pays, ils évoquent les fatalités et les plaisirs de l’existence, navigant entre chronique sociale et poésie libertaire. Le chœur puissant de cinq voix alterne avec des prises de parole intimes et colorées, au rythme de percussions mariées au timbre chaleureux du cuatro, du oud, de l’accordéon et du violon oriental.Ils évoquent un «continent Méditerranée», lorgnant jusqu’au Sahara où souffle un vent d’Afrique teinté de blues »
https://i0.wp.com/www.sirventes.com/wp-content/uploads/2016/04/dubartas_cinc-600x600.jpg


 

Empruntez à la MaM Cinc et les autres CD du groupe.