Spectacle jeune public à Montady

Mardi 18 avril  – 10H – Médiathèque de Montady

Un voyage sonore et onirique, des musiques et des images du monde qui chatouillent les petites oreilles, déploient l’imagination. Jeux de doigts, effets visuels, chansons et comptines de pays différents décrivent le Brésil, la Chine, l’Italie ou le Congo. Sur des airs légers comme du coton, chaque langue prend vie au son d’un violon, d’un accordéon, d’une flûte. Un parcours exquis, délicieux par la Cie La Gamme…
A  partir de 6 mois

Gratuit – Renseignements au 04 67 90 69 51

Publicités

Spectacle musical pour enfants

Lul-oiseau-djembe-13-fevrier-valrasndi 13 février – 15H – Salle des hippocampes, bld Gambetta – Valras-Plage

Du griot d’Afrique au rappeur d’Amérique la musique noire nous raconte son histoire par la compagnie Minibus.
« Toi l’oiseau, prends mes yeux et regarde la vie de mes petits parents et grands parents que l’on a fait esclaves, suis-les bien, que ce soit le jour ou la nuit je verrai tout ce que tu vois, je viendrai à ta rencontre grâce à mon Tam-tam pour connaître leur histoire »…
Là commence le dialogue entre l’Ancêtre-génie et l’Oiseau (tous deux sous forme d’ombres chinoises) nous faisant découvrir, tour à tour, Armando le coupeur de canne à sucre dansant sur de « drôles de couleurs », John le bluesman amoureux transi, oubliant ses soucis sur un boogie endiablé, Charlie le trompettiste dans un numéro de claquettes délirant… et Boubacar, l’arrière-arrière-petit-fils, qui déballe son rap tel un funambule.

Sur réservation au 04 67 39 13 66

Spectacle musical pour enfants à Montady

Mardi sacha12 avril – 16H30 – Médiathèque

Véronique Merveille présente “En voyage avec Sacha”, spectacle musical jeune public à partir de 3 ans, librement adapté de l’album “Le monde de Sacha”, écrit par Kali Dacenko et illustré par Emmanuel Cometto.

« Il n’y a pas de véritable histoire dans cet album, plutôt un univers, qui m’a renvoyé à mon enfance, à mon rapport à la nature. Quand j’étais petite, je fabriquais des maisons avec de l’herbe coupée, des routes avec des cailloux, des parkings avec des brindilles. Même si d’un coup de vent tout pouvait s’envoler, ces maisons et ces villes imaginaires me semblaient aussi grandes et fortes que le monde dans lequel je vivais. Sacha, c’est la part d’enfance qui me revient, les souvenirs de jeu avec la matière, le plaisir que j’y prends en tant qu’adulte ». Véronique Merveille