« Quand je pense à Fernande »…

Du 9 quand je penseau 13 juin – Sète – Théâtre de la Mer – Ouverture des portes : 19h30, début des concerts : 20h30

Mardi 9

Dimoné : D’une voix pénétrante à la fois grave et soyeuse, le chanteur montpelliérain distille une poésie sans fard, presque charnelle, posée sur une pop mélodique portée par les guitares.

Arthur H : C’est à la croisée d’influences musicales très diverses telles que Thelonious Monk, Tom Waits, les Sex Pistols, la chanson, le jazz, le blues ou encore le tango, qu’Arthur H s’est construit un univers particulier.

Mercredi 10

Gaspard Royant : Il a fait une entrée remarquée en 2012, avec une trilogie de 45 tours qui ressuscitait les fantômes de Roy Orbison, Phil Spector, Otis Redding.

Brigitte : Avec son premier album double disque platine sorti en avril 2011, Brigitte a conquis son public et s’est imposée parmi les icônes féminines de la nouvelle scène française.

Jeudi 11

Békar et les Imposteurs : Chant, violon, batterie, basse, claviers et piano créent une musique à la croisée des chemins rock, pop-folk et cabaret yiddish

Bénabar : Plus besoin de présenter Bénabar. Celui qui croque depuis 20 ans le quotidien à coup de chansons revient avec un nouvel album Inspiré de faits réels.

Vendredi 12

Joseph d’Anvers joue avec les codes d’une certaine chanson française rock, d’une pop classieuse made in France.

Maison Tellier : Un mélange savoureux de Pink Floyd et de BO de western spaghetti, de saveurs vintage et de textures modernes, de pop et de rock, de vieux continent et de nouveau monde.

Thomas Fersen : Il cultive humour et poésie avec élégance depuis vingt ans et neuf albums. Il fait preuve de grands talents de fabuliste, de portraitiste, de fantaisiste et raconte, sur fond de ritournelles, des histoires un peu farfelues.

Samedi 13

Gush : Pour son album Mira, Gush retourne aux fondamentaux du groupe, ceux qui aimaient Gush pour sa capacité à produire des pop songs entêtantes seront ravis.

Jeanne Added : Après des études de violoncelle et de chant lyrique, Jeanne intègre la classe de jazz du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, puis la Royal academy of music de Londres. Depuis 2008, elle se produit en solo. En 2011, le groupe The dø l’invite à faire sa première partie sur sa tournée.

Sage : Les morceaux ont le charme immédiat des chansons pop aux arrangements inattendus, entre le numérique et le classique. L’ombre de Neil Young est omniprésente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s