Maître Corbeau, de Chat Blanc

Ce groupe aux sonorités très rock n’a  pas peur de clamer bien fort ce qu’il a à  dire. Voici Chat Blanc.

Avec son premier album, Les Preuves,  enregistré entre 2007 et 2009 dans le Sud, le groupe nous offre des textes forts. Du léger et ironique Maître Corbeau au révolté Les Complexés, un petit air de Renaud au détour Des Chiffres, bref, on en redemande. À noter la présence très forte du violon et de la flute traversière sur certains morceaux, qui nous attrapent au vol et nous entraînent sur des mélodies terribles tandis que la voix flegmatique du chanteur reste basse, plus portée sur le sens que l’esthétique. C’est qu’on ne cherche pas à faire de joli-inutile, ici, chaque mot est décoché comme un coup de poing dans la gueule, et on finit l’album fouillant dans ses vieux CD Société, Tu M’auras Pas de Renaud.

On pourrait aussi rapprocher Chat Blanc d’Alister, avec ces textes qui semblent parfois tout embrouillés, comme La Croissance:

« Plus c’est mieux que rien
Et plus de choix c’est mieux que rien
Qui peut le plus peut le moins
Mais si t’es moins, t’es moins que rien

La publicité libère la consommation qui libère la concurrence qui libère la pensée.
Comme les autres! »

Allez, voici en prime les paroles de Maître Corbeau de Chat Blanc, et tâchez de ne pas vous y perdre…

Maître corbeau sur son arbre perché
Tenait en son bec un secret
La forêt entière commence à s’inquiéter
Il parait qu’on est tous mouillés

Le corbeau dénonce le cerf
Qui dénonce le renard
Qui pense que c’est la vipère
Qui a tout dit au corbeau

Le grand cerf se voulait grand roi de la forêt
Mais regardant par la fenêtre
Il voyait le maudit renard prospérait
Dans des affaires plus ou moins nettes

Le grand cerf dit au corbeau
Qu’il est sûr que le renard
Commerce avec la vipère
Sur son nœud à lui le cerf

Le renard fait la courbette au grand cerf
Mais quand il faut faire des affaires
Vous n’le connaissez pas il vendrait père et mère
Pour toute les parts du camembert

Le renard sourit au cerf
Mais il connaît le corbeau
Qui lui dit que la vipère
Veut faire chanter le renard

La vipère qui sue sans remord sur la vie
Elle n’a que très peu d’amis
Difficile de retenir son venin
Elle n’y peut rien c’est l’instinct

La vipère dit au corbeau
De raconter au grand cerf
Que c’est en fait le renard
Qui menace la vipère

Pendant ce temps les vaches continuent à paître
Et les chevaux à galoper
De toute façon c’est entre eux qui s’empêtrent
Ils finiront bien par s’entretuer

La vache raconte au cheval
Que non loin d’eux un corbeau
Fait chanter toute une forêt
Avec des histoires de lâches
Qui pensent que ça a loupé
De parler d’eux à un corbeau
Qui dénonce le grand cerf,
Le renard,
Ou la vipère!

Vous pouvez emprunter le CD de Chat Bland à la Médiathèque André Malraux!

Vous pouvez visiter le site web de Chat Blanc à cette adresse: http://www.chatblanc.fr/

Pour contacter le groupe: groupe@chatblanc.fr

Pour contacter le groupe afin d’organiser un concert ou une tournée: diffusion@chatblanc.fr ou par téléphone au 06 89 67 87 11 / 06 74 99 72 06

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s